En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de nos cookies En savoir plus. Fermer

Catégories

Notre Huile dOlive Certifie

Le Bio en pratique : Les avantages

Culture:

Les agriculteurs bio s'interdisent d'utiliser des pesticides et engrais chimiques de synthèse.
Attentifs à une fertilité durable des sols, ils pratiquent une rotation des cultures, sèment des engrais verts ou épandent des matières organiques compostées.
Pour lutter contre les parasites ou les mauvaises herbes, ils mettent en oeuvre des méthodes qui mobilisent une main d'oeuvre importante (d'ésherbage mécanique ou thermique, protection des cultures contre les pucerons obtenues par des lâchés de coccinelles).

En savoir plus ...
AgricultureBio.com

Elevage:

Les agriculteurs bio nourrissent les animaux essentiellement avec des aliments biologiques (de 90 à 100 % selon les espèces). Ils assurent le bien-être dans les bâtiments d'élevage et accès au plein air. Ils limitent le recours aux antibiotiques (plus de deux traitements par an retirent à l'animal sa qualité bio).

Les thérapeutiques alternatives, notamment l'homéopathie, sont fréquemment utilisées.

Savoir-faire:


La pratique de l'agriculture bio nécessite des connaissances approfondies en matière d'agronomie. On constate d'ailleurs que les agriculteurs bio sont dans l'ensemble plus jeunes et mieux formés. Ils sont organisés collectivement pour s'apporter mutuellement une expertise, partager les expériences acquises.

Ethique:

Les agriculteurs bio ont en commun le souci de protéger la planète. Leurs pratiques culturales respectent les cycles naturels de la vie et garantissent ainsi le caractère durable de l'activité agricole. Ils recherchent la diversité dans leur production, qu'elle soit végétale ou animale, et remettent au goût du jour des variétés et des espèces peu communes ou oubliées. Nombre d'entre eux pratiquent la vente directe de leurs produits.

Qu'est ce qu'un produit Bio?

Quand peut-on dire qu'un produit est bio ? Un produit préparé à partir d'ingrédients d'origine végétale ou animale peut être Certifié Agriculture Biologique. Pour cela, il doit respecter une réglementation spécifique, très précise.
En quoi la préparation des aliments bio est-elle différente ? Les transformateurs bio sont tenus de respecter une réglementation particulière, plus contraignante. Ils sont confrontés à une difficulté majeure, celle de disposer, en quantité suffisante, des matières premières nécessaires à leur production. Un exemple : pour faire du jus de carotte bio, le transformateur doit trouver les quelques variétés adaptées à cette fabrication. Si ces dernières ne sont pas disponibles, il réduira ou interrompra sa production. Certaines préparations sont plus difficiles à réaliser lorsqu'on se limite à la seule utilisation d'ingrédients bio. On ne parviendra jamais au même résultat, à la même texture pour certains desserts bio que pour les produits dont l'onctuosité est obtenue grâce à des gélifiants. De plus, l'usage des colorants chimiques étant prohibé, le produit bio pourra sembler plus terne. Enfin, les produits bio ne sont pas renforcés en arômes artificiels et peuvent paraître fades à certains. Ils permettent en fait de redécouvrir les goûts authentiques.

Comment sont-ils contrôlés ?

Pour être commercialisé, tout produit dit "issu de l'Agriculture Biologique" doit subir le contrôle et obtenir la certification d'un organisme officiellement agréé. Actuellement, six organismes privés sont agréés pour réaliser les contrôles des produits biologiques et délivrer la certification "Agriculture Biologique". Il s'agit de ECOCERT, QUALITE; France, ULASE, AGROCERT, AC L AVE et CERTIPAQ. Pour être agréés, ces organismes ont dû répondre aux critères d'indépendance, d'impartialité, d'efficacité et de compétence, tels que définis par le règlement communautaire, et les dispositions de la norme européenne EN45011 relative aux organismes chargés de délivrer la certification de produits.