En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de nos cookies En savoir plus. Fermer

Catégories

Notre Huile dOlive Certifie

Lavande

Origine et bienfaits

Comme un reflet du ciel bleu qui serait peint sur la garrigue, la lavande dresse, sur les pentes exposées au soleil, ses petits buissons aux rameaux rigides et aux corolles très fines et très odorantes : le parfum de la Provence.
« La lavande est l’âme de la Haute Provence » Jean Giono. Plus qu’un symbole la lavande marque le sceau de la Provence, celle sauvage et discrète qui nous révèle ses richesses aux détours des chemins.
Difficile d’imaginer notre beau pays sans ces bleus infinis qui ondulent à l’horizon et parfument de leurs effluves villages et sites pittoresques.

Dans le langage des fleurs la lavande signifie "Répondez-moi", un peu comme un appel à une déclaration amoureuse. Dans un relationnel plus établi ou une relation amicale, c'est un symbole de tendresse.

Genre et espèces botaniques 

On confond souvent la lavande et le lavandin.
De nature et d’aspect identique, poussant sur des sols rocailleux et calcaires, les deux cultures n’en sont pas moins différentes quand à la forme des hampes florales, des feuilles qui les composent et à leurs vertus aromatiques.
Appartenant à la famille des Lamiacées (anciennement Labiées), le genre Lavandula comprend 28 espèces d'arbustes ou d'arbrisseaux aromatiques et persistants, originaires des régions sèches, ensoleillées et rocailleuses, depuis les îles Canaries, le pourtour méditerranéen et l'Afrique du Nord jusqu'à l'Inde et au sud-est de l'Asie.
Arbrisseau dicotylédone, c’est l'une des meilleures plantes mellifères (recherchée par les abeilles) de notre flore.
Son nectar produit un miel très clair, crémeux, d'une grande douceur et bien reconnu pour ses bienfaits sur la santé.

On trouve plusieurs variétés de lavande en Provence :

  • Lavandula stoechas : lavande maritime ou lavande à toupet, originaire du Portugal, se développe sur terrain non calcaire, plutôt siliceux, sur tout le pourtour méditerranéen. Restée à l’état sauvage, elle n’a jamais été mise en culture ni utilisée car elle sent fort le camphre et n’a aucun parfum.
  • Lavandula stoechas peduncalatalavande papillon est davantage cultivée.
  • Lavandula latifolia (ex : L. aspicula ou L. spica) : aspic, aux feuilles larges et longues hampes florales, ayant plusieurs ramifications une seule tige porte donc plusieurs fleurs. Elle se reproduit par graine. Elle pousse sur des terrains calcaires secs, entre 200 et 500 m d’altitude. Son parfum est très fort, très camphré, et donc très peu utilisé en France.
  • Lavandula angustifolia (ex : L. vera ou L. officinalis) : lavande fine ou lavande vraie ou lavande de population, la plus répandue elle forme des touffes plus petites et des hampes florales plus courtes que celles de l’aspic, avec une seule fleur sur chaque tige.
    Uniquement à partir de 600m d’altitude, celle qui pousse en plaine reçoit le surnom de lavandin, (ou encore lavande bâtarde, ou grosse lavande).
    Elle se reproduit par graine.
    Des zones d’origines AOC "Huile essentielle de Lavande de Haute Provence" ont été instituées par le décret du 18/12/1981, sélectionnant 284 communes dans les Alpes de Haute Provence, Hautes Alpes, Drôme et Vaucluse, selon des critères très spécifiques garant d’une production de qualité supérieure.
    Seule cette lavande est concernée, à l’exclusion de toute lavande clonale.
    Il faut environ 130 kg de fleurs pour obtenir 1 litre d’huile essentielle. Une bonne année 1 ha de plantation pourra produire 25 litres d’huile essentielle.
  • Lavandula intermedia ou Lavandin pousse dans le monde entier. C’est un hybride, un clone, issu de deux variétés de lavandes sauvages : la lavande véritable et la lavande aspic. De grande taille avec deux ramifications il forme une touffe très développée en forme de boule.
    Stérile, il est planté par bouturage, généralement sur de plus grandes superficies que la lavande.
    Dès 1930 il prend vite le pas sur cette dernière par sa facilité d’exploitation et à sa forte capacité de rendement.
    Son parfum est plus fort que la lavande, beaucoup moins subtil. On l’exploite surtout en cosmétique, savonnerie, ainsi que pour les produits d’entretien.


Il existe quatre variétés de
lavandin en Provence, dans l’ordre de finesse :

  • Super
  • Abrial
  • Grosso
  • Sumain

Il faut seulement 40 kg de fleurs et de tiges pour obtenir 1 litre d’huile essentielle.

Il existe aussi d’autres variétés comme

La Lavandula viridis (Espagne, Portugal), la lavandula  

Huile essentielle :

  • Deux gouttes sur l'oreiller pour s'endormir.
  • Une goutte sur un sucre pour améliorer la digestion.
  • Dans le bain elle provoque détente et apaisement, (mélanger préalablement quelques gouttes dans une cuillère à soupe de dispersant, de bain moussant, de lait, ou de miel).
  • Fort apprécié pour les massages (à mélanger dans son huile de massage, d'olive ou autres).
  • Excellent cicatrisant (coupures entre les doigts de pied), petites plaies, boutons, brûlures.
  • Dans les diffuseurs, nébuliseurs ou brûle parfums, elle supprime parfaitement les odeurs de tabac froid ou de cuisine, tout en parfumant agréablement la maison.
  • En friction, calme et apaise les piqûres de moustiques, les démangeaisons, les douleurs musculaires, les coups, les rhumatismes.
  • En vaporisation dans les armoires, les penderies, sur les tentures, sur les bouquets secs, les pots pourris, etc..
  • Fait fuir les parasites : moustiques, mites, puces, fourmis, tiques, (pour les tiques des chiens, quelques gouttes frictionnées au cou, aux oreilles et aux pattes. Les chats n'apprécient pas l'huile essentielle).
  • Empêche vos amis à quatre pattes d'uriner n'importe où.
  • Très efficace traitement contre les poux, aussi bien en préventif qu'en curatif.
  • Quelques gouttes dans l'eau de lavage des sols, sur le filtre de l'aspirateur ou dans les sanitaires.