En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de nos cookies En savoir plus. Fermer

Catégories

Notre Huile dOlive Certifie

L’argent colloïdal, un excellent produit cosmétique

C’est un des meilleurs remèdes naturels qui soit.

Il détruit les virus, bactéries, microbes et champignons responsables des impuretés de la peau.
Il est bénéfique sur n’importe quelle maladie de peau et réduit visiblement les rougeurs diffuses.
Très efficace sur : scarlatine, lupus, mycoses, inflammation des yeux et des oreilles, conjonctivite, brûlures et engelures, plaies et lésions cutanées (eczéma, acné, herpès, zona…).
Des hôpitaux appliquent des pansements d’argent colloïdal, dont les propriétés désinfectantes et cicatrisantes, apaisent les plaies des grands brûlés.
C’est une solution idéale pour tous les types de peaux et applicable de la tête aux pieds. En plus d’hydrater la peau il procure une sensation instantanée de soulagement et de bien être. La peau redevient nette et purifiée en un rien de temps.

Utilisation de l’argent colloïdal de l’antiquité jusqu’en 2009 :

Selon la littérature médicale c’est le plus puissant antibiotique naturel connu. Il est efficace contre plus de 650 agents pathogènes : bactéries, virus, germes, parasites ou champignons ; aucun ne lui résiste. Il n’interfère avec aucune médication et peut être appliqué sur toutes les parties du corps.

Il est capable de :

  • Tuer la plupart des microbes et virus pathogènes,
  • Accélérer la cicatrisation des blessures et des brûlures,
  • Soigner la peau et les allergies,
  • Stimuler les défenses naturelles,
  • Purifier l’eau.

L’argent colloïdal était utilisé par les médecins jusqu’au début des années 40 avant de tomber dans les oubliettes après l’invention des antibiotiques de synthèse. Pourtant la majorité de ces derniers ne tue qu’une partie des agents causant des maladies tandis que l’argent colloïdal est efficace contre environ 650 maladies (travaux du Dr. Henri Crooks).
Aujourd’hui il est interdit à la vente en France pour une utilisation par voie interne. Aucune raison scientifique n’explique cette interdiction !...
Les meilleurs filtres à eau emploient l’argent pour éviter la contamination, de nombreuses compagnies aériennes utilisent ce filtre à bord de leurs avions, la NASA et les Russes utilisent également l’argent colloïdal pour stériliser l’eau à bord des navettes spatiales.
La plupart des grands hôpitaux américains ont installé des systèmes d’ionisation argent/cuivre, qui ont permis d’éradiquer la « legionella pneumophilia » de leurs réseaux d’eau chaude.

Comment l’argent agit-il ?

Une simple suspension de particules d’argent microscopiques dans de l’eau ultra pure, c’est sous forme colloïdale que l’oligo élément argent s’avère le plus efficace, le mieux assimilable et sans toxicité.
Les colloïdes sont ces particules extrêmement fines qui ne se déposent pas dans les tissus et restent en suspension pour une disponibilité immédiate aux cellules. Le sang et la lymphe sont eux-mêmes de nature colloïdale. Une fois dans l’organisme, ces particules sont attirées d’une façon électromagnétique par les zones malades, traversent les membranes cellulaires et agissent comme catalyseurs en inhibant les enzymes destructrices.

Sur quelles maladies agit-il ?

La liste des maladies pouvant être traitées est très longue :
Allergie, rhume des foins, sinusite, bronchite, angine, grippe, pneumonie, infections staphylocoques ou streptocoques, infections urinaires ou vaginales.
Toutes les inflammations, les affections qui se terminent en « ite », les problèmes de digestion, empêche les gonflements de l’estomac, maladie de Crohn, de Lyme…
Les problèmes de peau, les plaies, les mycoses de tous types, toutes les infections bactériennes ou microbiennes.
C’est aussi un remède préventif contre toutes les pathologies de l’hiver.
Enfin, il se comporte comme une colle du mercure. La preuve est que l’on retrouve du mercure dans les urines des personnes qui prennent cet argent colloïdal.

Comment utiliser l’argent colloïdal ?

EN USAGE EXTERNE
Directement sur les plaies ou abrasions de la peau, contre l’eczéma, brûlures, piqûres de moustiques l’acné, les mycoses et les plaies ouvertes.
En pansement avec un coton imbibé d’argent colloïdal sur les verrues, mycoses, champignons sur les ongles…
En vaporisations, pour le nez et la gorge.
En inhalations, pour les problèmes pulmonaires.
En lavements intestinaux ou vaginaux : ajouter 2 c. à café dans l’eau de lavement.
En gargarismes dans les maladies septiques de la bouche (pyorrhées, amygdalites, aphtes), et contre toutes les inflammations de la cavité buccale.
Yeux : 1 goutte dans chaque œil, plusieurs fois par jour contre les états inflammatoires et irritatifs (conjonctivites). Les lentilles de contact ne sont pas un obstacle.
Oreilles : quelques gouttes dans les oreilles.
Sinus infectés : vaporisation ou gouttes dans le nez.
Purifier l’eau de boisson : mettre 1 cuillère à café d’argent colloïdal par litre d’eau et attendre 10mn avant de la boire.
Animaux : quelques gouttes sur les zones atteintes (parasites).
Plantes : en vaporisation, pour combattre les attaques de bactéries, virus et champignons, et à ajouter à l’eau d’arrosage (1 c.à soupe pour 250 ml d’eau).

EN USAGE INTERNE
Il faut rappeler que l’emploi de l’argent colloïdal en usage interne est interdit EN FRANCE.
Toutefois, l’argent colloïdal a été médicalement testé avec succès aux USA. D’après la très sévère FDA (Food and Drug Administration), il peut être commercialisé et utilisé pour combattre des micro-organismes. Des millions de personnes à travers le monde se soignent avec l’argent colloïdal et témoignent des bienfaits de ce produit.
Bien que commercialisé sous forme de produit cosmétique, rien n’empêche les citoyens de consommer l’argent colloïdal comme ils l’entendent. Et s’ils voulaient le faire par voie interne, malgré l’interdiction, il faudrait alors respecter cette posologie :

Adultes :
En préventif : 1 bouchon de 20ml le matin a jeun, garder 1 minute en bouche avant d’avaler, durant 3 semaines.
En curatif : 1 bouchon de 30ml 3 fois par jour jusqu'à disparition des symptômes.

Enfants : 1⁄2 c.à café à 1 c.à café selon l’âge, 3 à 4 fois par jour.

Aucune intolérance en liaison avec un traitement médical n’a été observée.
La cure peut être prise conjointement à un traitement antibiotique ou anti-inflammatoire.
Cette solution peut être employée chez la femme enceinte ou allaitante.
Lorsque vous goûtez le produit obtenu, il doit avoir un léger goût métallique.
Pour une bonne conservation de plusieurs mois, il convient de mettre les flacons à l’abri de la lumière et de conserver la solution dans une bouteille en verre à température ambiante.